ALOIR, LA PASSION DE L’OSTRÉICULTURE DE PÈRE EN FILLE


Dominique Aloir, ostréiculteur incontournable du Bassin, est né à La Teste de Buch. Il a fêté ses 50 ans de métier en février 2017, une vie de labeur souvent dans le froid qui aurait pu être bien différente.

En effet, Dominique timide et réservé voulait être « coiffeur pour dames ». Engagé, pour démarrer la saison, à Pâques au salon de coiffure du Moulleau (actuellement le bar de l’Oubli), Dominique est ostréiculteur à la Teste Chez Jacques Baudry, le métier lui plait, il décide de rester et ne sera jamais coiffeur.
À 17 ans on l’envoie parfois tout seul sur le bateau « j’avais des sueurs froides » avoue t- il aujourd’hui….
Il livre avec un camion au gaz et laisse les livraisons sur les trottoirs à 3h du matin pour les restaurateurs et poissonneries, de Bordeaux jusqu’à Toulouse.

En 1966 il décide de s’installer à l’Aiguillon, emprunte et achète une cabane. Il pose 5000 tuiles, puis 10 000 en 1968 aidé par des copains dont les usines étaient en grève. En 1970 c’est la première récolte. Il faut trois ans pour faire une huître et les débuts sont difficiles car la première récolte est perdue. Entre 1967 et 1971, les ostréiculteurs ont dû faire face à deux épizooties, d’origine virale, qui décimèrent les dernières gravettes et toutes les huîtres portugaises, au point qu’en moins de 2 ans elles disparurent totalement du Bassin d’Arcachon. L’ostréiculture vécut alors la crise la plus grave de son histoire. La menace de faillite planait sur toute la filière ostréicole, lorsque l’on décida d’importer en masse une variété d’huîtres creuses originaire du Japon. C’est désormais l’unique variété produite.

Aujourd’hui l’entreprise possède de nombreuses parcelles de parcs sur le Bassin.

La dégustation à la Cabane de la famille Aloir est une étape incontournable lors d’un séjour à Arcachon. Sous une tonnelle, ombragée par la vigne, devant les prés salés de La Teste de Buch, la vue y est magnifique. Les immeubles gagnent du terrain mais Aloir résiste,  le dernier des mohicans à la Pointe de l’Aiguillon !!!

Claude l’épouse de Dominique donne le ton et l’ambiance
Stéphanie, la fille, gère désormais l’entreprise
Et la relève est là : Manon, la 3ème génération

La Cabane de l’Aiguillon Aloir et Fille

Boulevard Pierre Loti – 33120 Arcachon

Tél : 05 56 54 88 20

essay writing essay writing write my essay research papers for sale thesis help thesis writing thesis writing service custom thesis writing service college thesis thesis writer dissertation help dissertation writer dissertation writing assignment writing assignment help buy assignment write my assignment do my assignment assignment editing services essay writer essay writer service